À propos

Pourquoi Ethics by design ?

Comment concevoir de façon responsable des services ou des produits numériques ? Telle est la question centrale que nous posons édition après édition à Ethics by design. Une question qui reste au cœur de l’actualité années après années, tant les enjeux sociaux, environnementaux et économiques posés à nos sociétés par le numérique s’accroissent.

Ces dernières années ont fait émerger nombre de problématiques de conception plus ou moins inédites. La question de la vie privée et du respect des données personnelles a longtemps été le principal angle par lequel la responsabilité a été abordée. L’accessibilité des services numériques est également un sujet historiquement abordé, notamment au sein de certaines communautés de développeurs.

Récemment nous avons nous-même largement traité de la question du design de l’attention et du design persuasif. Et aujourd’hui, c’est la question environnementale qui est au cœur de la plupart des initiatives. Nous pourrions aussi mentionner le travail mené ces dernières années autour du rapport entre numérique et démocratie, ou celui entre numérique et société. Les champs de la conception responsable paraissent ainsi toujours plus nombreux, et les problématiques qu’ils soulèvent toujours plus importantes.

Face à cette explosion des champs de la conception responsable ; des initiatives associatives, universitaires, institutionnelles ou entrepreneuriales ; de la littérature autour de ces questions ; des initiatives étudiantes revendiquant une formation prenant en compte ces questions ; de la remise à l’honneur des textes et discours des pionniers de la technocritique et de la conception responsable ; Ethics by design se veut être un espace de rapprochement, de débat et de convergence des différentes sensibilités et postures autour des enjeux posés par le numérique à nos sociétés.

Retrouvez l’ensemble des conférences de nos éditions passées sur notre page Replay.

Ethics by design 2022

Pour cette édition 2022, nous vous proposons de traiter sur trois journées, trois thématiques qui nous semblent centrales dans les débats actuels du design numérique : les enjeux démocratiques du numérique, les enjeux environnementaux du numérique, et la question du chaos - réel ou perçu - de nos sociétés futures.

Démocratie, design et numérique

Après l’utopie des années 2000, les années 2010 ont montré que les industries numériques pouvaient altérer les principes démocratiques. Nous le constatons tant à une échelle individuelle - au niveau du respect de l’internaute citoyen, de la protection des données, de la liberté d’expression et d’action - qu’à une échelle sociale - par la polarisation des opinions, le développement des récits alternatifs - mais également à une échelle technologique - dans le déploiement contesté de technologies telles que la 5G, les technologies de smart city ou de surveillance.

Le monde du design numérique tient un rôle particulier vis-à-vis de ces enjeux : à la croisée des citoyens, des interfaces et des commanditaires, les designers sont ceux qui “forment les choix” (pour reprendre l’expression de la CNIL) possibles de celles et ceux qui utilisent au quotidien les technologies numériques.

Face à ces défis démocratiques posés, la première journée de Ethics by design 2022 (le 16 novembre) cherchera à comprendre et discuter ce que peut proposer le monde du design.

Les moments forts de la thématique :

  • La keynote d’Agathe Mametz sur son expérience de designer au sein d’un parti politique (La France Insoumise) ;
  • La conférence de Tallulah Frappier sur les modalités de design du débat en ligne.

Designer dans un monde fini

Le design est par essence une discipline de production : elle conçoit des produits et des services qui viennent s’ajouter à l’ensemble des produits existants. En ce sens, le design est une discipline issue à la fois de la Révolution Industrielle et des 30 Glorieuses. Le design numérique en est à ce sujet l’expression la plus aboutie, participant d’une industrie elle-même très consommatrice : de produits (nos smartphones que nous renouvelons en moyenne tous les 3 ans) comme de services (qu’il s’agisse de média sociaux ou de sites de streaming).

Mais face aux enjeux environnementaux que nous vivons maintenant dans notre quotidien, que peut devenir le design numérique dans un monde de post-croissance ? Concrètement, comment le design peut-il devenir une discipline neutre en carbone ? Ces questions traversent aujourd’hui le monde du design sans pour autant que des réponses consensuelles émergent.

La journée du 17 novembre aura pour objectif de présenter et de discuter certaines de ces réponses, qu’elles touchent à la posture du designer ou à la façon d’exercer ce métier.

Les moments forts de la thématique :

  • La keynote de Timothée Parrique sur les enjeux environnementaux au prisme de l’économie et de la post-croissance.
  • La table-ronde “Des designers en bifurcation”, retour d’expérience de professionnels ayant fait le choix de refaçonner ou de quitter leur métier de designer.

Designer (dans) le chaos

De l’avis de nombreuses personnes, les années 2020-2022 et la crise sanitaire que nous avons vécue sont les prémices d’un monde instable se profilant devant nos yeux. Une instabilité sanitaire (de nouvelles maladies), environnementale (via le changement climatique et la sixième extinction de masse), mais également politique face à la montée en puissance des régimes illibéraux. Bref, notre futur semble s’orienter vers des situations de chaos plus que d’harmonie.

Que peut le design face à cela ? Comment peut-il s’adapter ou prendre sa part pour penser et adapter nos vies aux changements imprévisibles de demain ? Peut-on designer le chaos ? Au-delà du côté légèrement provocateur ou idéaliste de la question (vous l’aurez perçu), nous questionnerons pendant cette troisième journée du 18 novembre les chemins que le design et le numérique peuvent emprunter pour répondre aux enjeux (incertains) du monde de demain.

Les moments forts de la thématique :

  • La conférence de José Halloy sur les technologies zombie et l’impératif à y renoncer ;
  • La keynote de conclusion du dessinateur de BD Loïc Sécheresse avec son retour sur l’événement, participatif et en dessin !

Ethics by design, comment ça se passe ?

Où se déroule l’événement ?

Après Lyon en 2017, Paris en 2018 et une édition entièrement en distanciel en 2020, Ethics by design se déroulera à Nantes pour son édition 2022. Nous aurons le plaisir de vous accueillir sur le nouveau campus de L’Ecole de design Nantes Atlantique, au cœur de l’île de Nantes. Attention, les places sont limitées !

Vous n’êtes pas sur Nantes ? Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Si vous habitez à Paris, Lyon ou Bruxelles, nous vous proposons de retrouver notre communauté dans un lieu dédié, pour assister et discuter de l’événement ensemble. Vous aurez également la possibilité d’interagir avec nos conférenciers à distance.

Si vous habitez en dehors de ces lieux, ou que vous ne pouvez vous y déplacer, vous pouvez également suivre l’édition en ligne, sur le site de notre événement.

Pour résumer, pour assister à Ethics by design, vous pouvez donc :

  • Nous rejoindre à Nantes, à L’Ecole de design Nantes Atlantique, où les conférenciers seront réunis ;
  • Nous rejoindre à Paris, Lyon ou Bruxelles, où nos communautés locales seront réunies ;
  • Nous suivre en ligne, depuis le lieu que vous voulez, seul ou à plusieurs.

Quand et comment se déroule l’événement ?

Ethics by design 2022 a lieu les 16, 17 et 18 novembre.

Chaque après-midi, de 13h à 20h, nous vous proposons un ensemble de conférences, tables rondes et débats autour d’une thématique spécifique. Nous y donnons la parole à des designers, universitaires et personnalités de la société civile au travers d’un programme éditorial sans appel à participation, paritaire et le plus possible inclusif.

Comme à chaque édition, nous vous proposons de participer à la construction des services de demain en traitant ces thématiques avec le plus d’horizontalité possible à travers de nombreux formats participatifs, des classiques ateliers aux débats mouvants. Notre objectif est que celles et ceux qui constituent le public traditionnellement hétérogène d’Ethics by design puissent se rencontrer et dialoguer : designers, studios, agences, universitaires, journalistes, chefs de projet et consultants.

Les ateliers sont organisés le matin, en petits groupes (il y a donc très peu de places), et traitent autour d’enjeux pratiques de la conception numérique. Ces ateliers sont proposés en présentiel, à Nantes, Paris, Lyon et Bruxelles. Chaque communauté locale propose les ateliers qu’elle est en mesure d’animer.

Alors, vous en êtes ?

Les Designers Éthiques

Designers Éthiques est une association de recherche-action travaillant sur la responsabilité dans le domaine de la conception.

Nous rassemblons une communauté d’acteurs engagés - designers, développeurs, chercheurs, étudiants...- ayant à cœur d’explorer et participer à l’élaboration de pratiques plus vertueuses et respectueuses de l’utilisateur et de l’environnement. En ce sens, Designers Éthiques souhaite voir advenir un numérique soutenable, responsable et capacitant pour les individus, la société et l’environnement. Pour cela, l’association se donne pour cible les professionnels de la conception numérique.

De cette raison d’être, l'association se donne quatre objectifs :

  • Sensibiliser, faire connaître les enjeux de la conception responsable auprès des professionnels ;
  • Faire s’interroger les professionnels sur le sujet, les amener à développer une réflexivité et une posture critique ;
  • Faire monter en compétence les professionnels dans la prise en compte du sujet en les formant ;
  • Fournir des outils (par exemple des méthodes) aux professionnels pour mettre en œuvre ou sensibiliser à leur tour, au sujet.